Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Célibataires : la pandémie a changé les relations amoureuses

0
0 / 186

Les célibataires, souvent envié(e)s pour leur vie supposée insouciante, vont d’un flirt à un autre et embrassent leur indépendance. Les relations amoureuses se vivent-elles aujourd’hui différemment ?  

Célibataires & « seul(e)s »

Les célibataires sont généralement habitué(e)s à rester seul(e)s car il peuvent toujours compter sur les ami(e)s, la famille et les collègues de travail. L’idée même de « rester isoler » peut ne pas leur sembler intimidante. La période de la pandémie perturbe les rencontres amoureuses. Le Covid s’imposent la distanciation sociale, le port du masque, la peur du virus et le couvre-feu. Selon Philippe Brenot, anthropologue, la rencontre devient sensorielle. Le visage croisé est dissimulé, le sourire est caché, les mains ne se touchent plus, les baisers ne s’échangent plus. Tout ce qui concerne la relation intime est perturbée. Le Covid s’interpose dans les relations amoureuses.

La rencontre en ligne reste le seul moyen de faire des rencontres. Et, pour les célibataires interrogé(e)s, l’appel téléphonique ne remplace pas le réel éclat de rire hystérique, les soirées de Vidéo-Chat groupées ne détrônent pas l’excitation d’être entouré(e) de ses ami(e)s, la drague en ligne ne se substitue pas à la séduction en réel  

Les célibataires recherchent la relation stable

L’institut de sondage I.F.O.P fait une enquête auprès des célibataires et couples, il conclue que le « confinement n’a pas entraîné d’intensification de l’activité sexuelle mais au contraire une baisse significative de celle-ci ». Lors du déconfinement, 67% des célibataires n’ont pas eu de rapports intimes. Les célibataires ont retrouvé soit leur ex-partenaire d’avant le confinement soit cherché des relations occasionnelles. Selon l’enquête, 10 % des célibataires envisageraient lors d’un retour à la vie normale de rattraper le temps perdu en multipliant les partenaires alors que 90% favoriseraient plutôt des relations stables !

Célibataires qui se rencontrent et apprennent à s'aimer

La relation stable, pourquoi ?

Bien que la vie de célibataire puisse être attrayante, la relation amoureuse est repensée. Il existe deux facteurs qui expliquent ce glissement, d’abord le sentiment de stabilité qui permet de partager quelque chose avec une personne et la volonté de pouvoir compter sur quelqu’un qui peut apporter le soutien et l’encouragement. La recherche de l’amour est source de motivation et de sécurité émotionnelle, lorsque nous aimons une personne et que cette personne partage les mêmes sentiments, cela nous fait se sentir bien. L’on se sent respecté(e), écouté(e) et aimé(e), un peu comme un enfant à qui il ne peut rien arriver. Paradoxalement la distanciation sociale permet de repenser l’amour dans une perspective saine et durable. Une façon peut-être de vivre sans crainte ni doute et de rompre avec la solitude…

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.